Avant-propos : Pour ce premier article, j’ai choisi de parler de Death Note le film sorti le 25 août 2017 en exclu sur la plate-forme de sVOD : Netflix. J’utilise ici le terme « analyse » car on sera plus dans l’analyse que dans la « critique » pure et dur (on va essayer d’aller plus loin qu’une simple critique). En tant qu’adaptation du manga / anime, le sujet sera un peu personnel et on y parle aussi beaucoup de Netflix.


Que l’on soit clair directement, je n’ai pas vraiment « aimé » le film Death Note, mais ce n’est malheureusement pas si simple, donc avant d’entrer dans le vif du sujet, on va mettre deux trois choses au point :

La période Death Note

Tout d’abord, j’aime Death Note (beaucoup), j’ai lu toute la saga, vu tous les animés et j’ai même regardé le vraiment pas bon film de 2008 (pour dire). Même si j’ai énormément apprécié cet univers, je l’ai laissé là où je l’ai découvert, c’est-à-dire dans mon passé.

En effet, j’ai commencé Death Note pendant ma période fin de collège – début lycée (2009 – 2010 si je me souviens bien) et je n’y n’ai jamais retouché depuis. Ce manga doit être l’un de mes préférés même si je ne l’ai jamais relu. Bien que je n’aie jamais retouché à Death Note depuis, je m’en souviens assez bien, tant  que cet univers est marquant et bien ficelé (Allez-le lire ou le voir si ce n’est déjà fait évidemment).

Et Netflix arriva

Depuis, j’ai un peu lâché les mangas et les animés, je me suis, de plus en plus concentré sur les séries TV notamment US. J’ai eu comme beaucoup de gens ma période Dr House, Breaking Bad (et bien d’autres).  En tant que jeune sérivore je regardais beaucoup de nouvelles séries, jusqu’aux jours où House of Cards est sortie. Original, ambitieux, cru, bref que demander de mieux. Puis d’autres sont arrivées, Orange is the new Black, Narcos, Sense 8 et même des séries Marvel vraiment bien foutues (et je ne parle même pas de Better Call Saul).

Toutes une production de séries originale dont la saison sort d’un seul coup sans attendre et sur Internet, C’est ça Netflix. Avec un abonnement à 8€ par mois pour un visionnage à volonté, le rêve du sérivore. Bon comme tout bon produit américain, on a dû attendre septembre 2014 pour que nous, pauvre Français y accédions. Abonné depuis ce jour-là, on peut le dire, j’ai une bonne estime de Netflix en tant que service de sVOD et par extension de producteur de séries.

Mais les films alors ?

Oui, les films, car sur Netflix, les films c’est aussi un gros gâteau. Après avoir des centaines de films de différents studios, ils se sont dits : « tiens, on dépense une fortune en location de droit de film, pourquoi on ne ferait pas comme avec nos séries, on les produit nous même ».

Et les films originaux Netlix était là. Peu de films mon tenté jusque-là, mais récemment je suis tombé sur quelques perles comme Okja et To the Bone (et d’autres, mais ma liste Netflix est quand même encore assez longue).

Comme pour les séries, ils ont fait très fort, des films sérieux, engagés et foutrement bien foutus. Bon il y a quelques films plutôt moyens, comme des comédies avec Adam Sandler (l’acteur que j’évite en général) mais pour moi, Netflix était devenu un créateur de film que je pouvais apprécier.

Le projet Death Note

Et le projet Death Note par Netflix arriva. Le jour où j’ai vu « Netflix va produire un film basé sur l’histoire de Death Note », je me suis dit : « sérieux ? ça peut être que bien alors ? ». Puis peu de temps après le casting a été annoncé, Willem Dafoe dans le rôle de Riuk, j’étais aux anges. Le reste du casting m’était inconnu, mais bon du sang neuf cela peut toujours être sympa. Et je suis resté sur cette impression jusqu’au premier trailer.

Le trailer, la première déception.

Honnêtement, dans un premier temps le trailer m’a plu (celui de la rencontre de Riuk). Riuk est super bien fait et interprété, l’ambiance a l’air d’être

là puis cela avait l’air de respecter le manga (mais en fait pas du tout car cette scène se passe dans la chambre de Light normalement et pas là). Le seul petit truc qui me dérangeait, c’était Light, c’est triste à dire, mais je trouve que l’acteur ne colle pas vraiment au personnage (ces réaction non plus d’ailleurs), j’étais un poil déçu, mais bon ce n’était qu’un trailer, on verra bien dans le film après tout.

La sortie du film

Il faut le dire, j’étais assez impatient de la sortie de ce film (j’étais surtout curieux, je pense). Et le jour J arriva, le film était disponible un beau matin, mais quelque chose me frappa juste avant de commencer. C’était sa durée : 1h40, on ne peut pas faire un film dans l’univers de Death Note en 1h40 ! il faudrait au moins 3 films de 3h30 chacun pour explorer tout cet univers (coucou le Seigneur des Anneaux).

Je l’ai finalement lancé. Pour dire vrai quasiment tout le long du film, j’étais déçu et en colère de voir que tel ou tel élément n’étais pas présent ou très mal abordé.

Je prenais des notes pendant le film pour préparer cet article (ta vue le professionnalisme hein ?) et l’on va dire que je me suis plutôt lâché dessus. Du coup au lieu de détailler point par point ce qui ne va pas dans ce film, je vous mets une copie de mes notes, c’est plus simple (il n’y a que le négatif, les points positifs, oui car il y en a faut pas croire seront détaillés plus bas)

Donc voilà ma réaction a chaud, ce n’est pas très beau effectivement. Mais pour autant je ne peux pas dire que j’ai détesté le film. Et c’est là tout l’intérêt de cet article.

La « critique objective »

Bien sûr, je ne serai pas objectif, personne ne l’est, c’est d’ailleurs pour cela que j’expliquai précédemment mon engouement pour Death Note et Netflix, tout ça tout ça.

Le positifs :

On en a encore presque pas parler pour le moment mais ce film à quand même quelques qualités qui sont assez appréciables.

Tout d’abord, le film est beau, mais vraiment il y a une vraie atmosphère, on y retrouve bien l’ambiance de Death Note. Ensuite, il y a un vrai travail sur la lumière, vraiment très appréciable et plutôt remarquable (on n’attend pas ce travail-là pour ce genre de film). Les plans et le cadrage sont très soignés également. Attention, je ne suis pas un expert en cinéma mais ces qualités sont pour moi suffisamment bien faites pour être vues et remarquées.

Ce que j’ai peut-être le plus apprécié dans la forme pure et dur du film, c’est probablement la musique. On y retrouve quelques titres bien connus qui font plaisir et qui sont surtout correctement dosés (je pense notamment à Take my breath away de Berlin). La musique d’ambiance est tout aussi appréciable d’ailleurs.

Pour en venir aux acteurs, j’ai toute à l’heure dit que l’acteur de Light ne colle pas au personnage mais je ne critique pas du tout sont jeu. Je trouve que lui et tout les autres d’ailleurs joue correctement leurs rôles (mention spécial à l’actrice qui joue Mia que j’ai particulièrement apprécié). Je ne reviens pas sur Riuk et Willem Dafoe, rien à dire de ce coté là.

Et voilà, j’ai fait le tour malheureusement.

Le négatifs :

Je ne rentre pas dans les détails comme je l’ai pu faire dans mes notes bien vigoureuses, mais il y a quand même pas mal à dire. Le réel problème du film, je crois que c’est l’écriture et notamment ceux des personnages. Les acteurs de Light et de L ne jouent pas mal, certes, mais leurs rôles non rien à voir avec l’œuvre original (ce qui n’est pas forcément un mal vous me dirait) mais elle est bien en dessous de celle-ci tristement. Les personnages trop superficiels et ne réagissent qu’avec leurs émotions à chaud, ce qui est totalement contraire au manga, à l’origine ce sont des personnages présentés comme très intelligents et calculateurs (surtout Light) ce qui n’apparaît pas du tout à l’écran.

L’un des autres problèmes majeurs c’est scénario et l’utilisation de l’univers. Le scénario n’est pas mauvais n’y incohérent, mais il est très loin de l’histoire originale de Death Note (mais tellement loin regardez-le vous allez voir). Quand tu regardes une adaptation d’une œuvre, tu t’attends à retrouver (au moins un minimum) l’histoire de base et ici pas du tout. La « nouvelle » histoire n’est pas inintéressante ni mauvaise, mais ce n’est pas celle que l’on veut (moi je voulais un vrai film Death Note :'( ).

Et il n’y a pas que l’histoire qui a été modifiée, certaines règles du Death Note aussi. Pour je ne sais quelle raison, certaines règles du Death Note, on était ajouté ou modifié (peut-être pour servir le nouveau scénario ?). Je suis d’accord pour peut-être modifiés quelques personnages ou scènes de l’œuvre de base mais les règles du Death Note ? on ne change pas les règles, c’est le pilier de l’œuvre les règles, c’est ce qui fait pourquoi il est cohérent, puissant et surtout réussi.

Pour finir dans le négatif, le gros problème, c’est surtout sa durée. Cela va trop vite mais genre beaucoup trop vite, on a peine le temps de connaître les personnages et de s’attacher, l’univers n’est pas assez détaillé (par exemple toute la partie sur le monde des dieux de la mort n’existe pas) puis l’enquête qui est censée durer plusieurs années est expédiée en deux deux. Toutes les relations entre les perso ne sont pas non plus assez creusées, du coup, c’est tout le film qui se casse un peu la gueule et c’est bien dommage (1h de plus ça n’aurait vraiment pas été de trop).

Conclusion

Pour conclure, le film à évidemment beaucoup de défaut et n’est pas « objectivement » une bonne adaptation du manga Death Note. Mais ce n’est pas pour autant un mauvais film, la forme du film est très travaillée tant dis que le fond n’est pas incroyable, mais reste cohérent. L’histoire s’inspire bien sûr de Death Note, mais n’est en aucun cas similaire dans ce film (à part le nom des perso et le livre qui s’appelle Death Note).

Pour moi, si ce film n’avait pas été vendu comme une adaptation, il en aurait été bien meilleur et largement moins critiqué également. Si l’on regarde ce film comme un parmi tant d’autres sans se soucier de si c’est une adaptation ou non (ou les gens qui ne connaissent pas le manga) le film n’est pas si mal. Ce n’est pas un produit lisse et fade comme on en bouffe à la tonne, mais un film qui essaie, qui tente des choses (et se rate pas mal quand même) mais il a le mérite de faire quelque chose, d’adapter l’histoire pour en faire autre chose et d’y mettre sa « patte ».

Clairement, même avec les quelques qualités que je lui trouve, cela ne vaut pas bien sûr, l’œuvre original. Il faut également souligner qu’il est très difficile (pour ne pas dire impossible) d’adapter un manga en 12 volumes dans un film de 1h40.

Pour un adepte de sens critique comme moi, je lui donne un 5/10 probablement surnoté pour beaucoup certes, mais cette note reflète l’engouement que j’ai pour cette distribution cinématographique dématérialisée que représente Netflix (la chronologie des médias dans t’on c**l) et pour l’effort de mise en scène que l’on ne retrouve que rarement. Car oui, dans le cinéma, il n’y a pas que le fond, la forme compte tout autant.

Comments

Hey ! C’est Antoine, de l’Ordre des Times (tu vois de quoi j’parle hein ?). Très intéressant ton article ! J’avais lu que le film était un massacre (presque au niveau de « EMOJI : the movie ». Si si.). Je n’avais pas l’intention de regarder mais finalement, je vais peut-être me laisser tenter… (un soir de pleine lune, quand j’aurai aucune idée de quoi regarder et aucun bouquin sous la main).

Au final, ça me fait penser au film « Le 7e fils », qui est sensé être une adaptation des livres « L’apprenti épouvanteur » et qui, au final, n’a presque rien à voir avec (Un dragon ? Un mec à quatre bras tellement pas en accord avec l’univers qu’on se demande ce qu’il fout là ? Sérieusement ?! Avez-vous seulement ouvert le putain de bouquin ?!)

‘Fin bref, article intéressant et j’aime bien ton style d’écriture. ‘Tention aux p’tites fautes d’ortographes par-ci par-là (mais bon, c’est pas moi qui te jettera la première pierre). Sur ce, ciao !

Coucou Antoine ! merci du retour ^^ (t’es mon premier commentaire :p)

Le film est effectivement pas si mauvais, c’est surtout le bashing autour du film qui m’a soulé c’est pour ça que j’ai écrit cet article. Je ne connais pas du tout le 7e fils, est ce que ça ne fait pas comme Eragon ? (mauvais adaptation et mauvais film).

En tous cas merci du message et oui pour l’orthographe faut que je fasse gaffe c’est clair ^^ a+ !

Wow, j’ai pas pensé à revenir ici voir si tu m’avais répondu x) Ouaip, un eu dans la même veine qu’Eragon je pense, surement pire (contrairement à Eragon dont j’attendais beaucoup, j’ai pas eu le courage de regarder le 7e fils donc je peux pas vraiment te dire… mais la bande-annonce à elle seule est parlante). Eragon, malgré ses mauvais acteurs et sa mauvaise réalisation, avait au moins le mérite de ne pas conchier sur l’histoire…

Laisser un commentaire